Dépréciation de la gourde par rapport au dollar

148 Views

Point besoin d’être un(e) économiste pour voir comment le prix de la gourde en dollar baisse et ce, depuis plusieurs années,si l’on se réfère à la fin du mandat présidentiel de Michel Joseph MARTELLY où l’on avait besoin de 55 gourdes pour un dollar, et depuis lors, l’on assiste à la montée vertigineuse du dollar par rapport à la gourde.

Actuellement, il faut 106,25 HTG (BRH) pour échanger contre un dollar. Pour certains économistes, plusieurs raisons sous-tendent cette dépréciation.

Pour Jean-Claude Paulvin, PDG du groupe économique pour le développement d’HAÏTI(GEDH S.A)la baisse de la valeur de la monnaie nationale est due, aux comportements des acteurs politiques et surtout ceux des acteurs économiques pour ce qui est de leur utilisation du dollar que nous ne fabriquons pas contre la gourde, la demande de dollars pour payer les factures des importations, les gens qui achètent le dollar et le vendent très peu ,les personnes qui achètent le dollar pour payer les études de leurs enfants à l’extérieur etc. Cette pression sur le dollar le rend important.

Ensuite, l’Économiste Eddy LABOSIÈRE, Président de l’association Haïtienne des économistes (AHE) explique que c’est à cause du système de change que le pays adopte (Flottant).Selon lui ce système ne fonctionne pas bien, à cause des distorsions et faillite du marché,abus de positions dominantes et déclare: Qu’on ne peut pas laisser à une banque privée le soin de donner le taux de change journalier de la gourde par rapport au dollar et opte pour un système de taux de change fflottant administré sous l’instruction de la banque centrale (BRH) et sans intervention des banques privées.

A ces explications, l’on ajoute la faiblesse de la production nationale. Dans l’ancien temps, Haïti était considérée comme le pays le plus important dans l’exportation de produits agricoles tel que: le sisal, le coton, le café, le cacao etc. De nos jours, on constate que la production nationale est en baisse. Ce qui oblige le pays à importer les produits de base pour pouvoir répondre aux besoins de la population.

En octobre 2019,les données affirment que les importations étaient de 351,41 millions de dollars et les exportations de 93,9 millions de dollars entraînant un déficit commercial de 139,31 millions de dollars. Y’a plus de sortie de dollars que d’entrée, ce qui crée sa rareté. Donc le dollar s’apprécie au détriment de la monnaie locale.

La banque de la république d’Haïti (BRH)annonce aux banques également au grand public la vente de 150 millions de dollars américain à la fin de l’exercice. A quoi l’on pourrait s’attendre de cette mesure?

Seule la relance de la production nationale pouvant nous aider à combattre à la décote de la gourde face au dollar américain.

Lynda95

7 0